C'est dans Potins Enfantins !



Sur la piste des livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui...

Plongeon dans quatre siècles de littérature enfantine à la BNF ! Folle traversée dans le monde de la littérature pour enfants, entre personnages d'hier et d'aujourd'hui... Babar, Martine ou Caroline, sans parler d' Harry Potter. Pour beaucoup, la littérature jeunesse rime avec conte. Certes, le conte est une figure importante mais résumer cette littérature à cela est quelque peu simpliste. On peut citer la poésie, les comptines, romans, documentaires...
Pour cette exposition magique, de nombreux héros, se sont donc donnés rendez-vous. Et le casting, y est pour le moins éclectique. On y retrouve les super-héros de l'univers marvel, en passant par Goldorak ou les délicieuses petites filles modèles de la comtesse de ségur dans des thématiques au nom de "Chevaliers, justiciers ou super-héros" ou "les enfants modèles". L' exposition présente aussi les produits dérivés issus de ces ouvrages. Le tout dans des vitrines à hauteur d'enfants.
Une exposition familiale, du bébé à l'adolescent sans oublier les parents et les grands-parents. Et pour prolonger cette exposition, la BNF a crée un blog relatif à la littérature jeunesse.
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Nov 08

"Babar, Harry Potter et compagnie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui" du 14 octobre au 11 avril 2009 à la BNF François-Mitterrand, quai François-Mauriac, Paris XIIIeme.
Tarif : 7€, 5€ tarif réduit, gratuit pour les - de 18 ans.
Pour plus de renseignement 015379599. http://www.bnf.fr/

Crédit photographique: BNF/ Illustration de Grégoire Solotareff, 2008

C'est Halloween !!

Aujourd'hui, c'est Halloween !! Fête aussi sulfureuse que controversée, elle n'en demeure pas moins une source de culture et de richesse symbolique. Solidement ancrée dans la tradition anglo-saxonne, elle a perdu de son intérêt chez nous. Retour, néanmoins, sur son origine, son symbolisme et ses caractéristiques.
La fête folklorique d' Halloween prend racine dans une fête religieuse celtique. La fête de "Samain'" ou encore "Samhain". Cette fête de "réunion" dans la société celtique était très importante, avec rites druidiques et grands banquets. On peut la considérer comme un nouvel an. En fait, cette dernière symbolisait le début de la saison "sombre". Le calendrier celte ayant deux saisons, l'une sombre et l'autre claire. Elle représentait une période de transition, un passage vers une autre rive.
Halloween a su avec le temps, se transformer. Originaire d'Irlande, elle va traverser l'atlantique et rejoindre les états-unis lors de l'immigration des irlandais, écossais et autres vers le XIXème siècle. La symbolique veut que le monde de l'au-delà rejoigne le monde des vivants, tel un passage le temps d'une nuit... C'est le temps des fantômes, morts-vivants et autres sorcières. La fête se pare de couleurs, en l'occurrence le noir et l'orange mais aussi du mystique violet ou du sanguinolent rouge. Enfin, Halloween, c'est aussi la citrouille ou le potiron.

Mais pourquoi une citrouille ou un potiron ?

A l'origine, et toujours en référence aux celtes, on utilisait un navet. On creusait ce dernier pour y placer une petite lumière. Ceci afin de repousser l'assaut des esprits de la nuit. Le petit navet disparut au profit de la grosse citrouille.

Mais une autre légende se rapporte à l'usage du navet ou de la citrouille. C'est celle d'un conte irlandais, celle de Jack o' lantern.
Jack était loin d'être un modèle, amateur de beuverie et avare. Un soir que le bon vieux jack buvait dans un bar, le diable se présenta à lui. Loin d'être une visite de courtoisie, ce dernier lui demanda son âme. Si Jack avait beaucoup de défaut, il n'était pas stupide et proposa à l'invité surprise de boire avec lui avant qu'ils ne partent ensemble. Le sulfureux invité, pour payer son verre, se transforma en pièce. Jack, plus malin qu'un singe s'en empara et l'enferma. Puis, lui promit de le libérer à condition qu'il le laisse tranquille une année de plus. Mais douze mois plus tard, il recommença. Jack était pourtant un mortel, et chose logique, il mourut un jour. Arrivé au paradis, il fut expulsé aussitôt. Pour l'enfer, c'était aussi grillé. On ne se moque pas du diable comme çà. Las, le bougre n'eut plus qu'à quémander à ce dernier un charbon ardent. Et ceci pour qu'une fois placée dans un navet, il puisse dans le noir voir son chemin et ceci jusqu'au jour du jugement dernier...

Pourquoi Halloween ?

Le mot tire son origine de "All Hallow's day", "All Hallow E'en" voir même "All Hallows Eve", ce qui signifie "la veille de la nuit des saints" ou encore "c'est à dire la nuit sainte qui précede la Toussaint".

Enfin, Halloween est aussi une fête que les enfants adorent. Pourtant, à l'origine, elle était bien loin de leur correspondre. C'est le temps des déguisements, mais aussi, des bonbons !

Des bonbons ? Pourquoi des bonbons !

C'est la tradition du Trick or treating ( ou treat ), ce qui signifie "des bonbons ou un mauvais tour" ou encore "un sort ou un bonbon". Les enfants font du porte à porte, le plus souvent dans des maisons décorées pour l'occasion, et réclament des friandises. A l'origine, on distribuait des gâteaux secs. En recevant ce don, on priait pour les âmes des défunts du donneur.

Une autre légende rapporte qu'en ce dernier jour de l'année, les esprits pouvaient faire une brève visite aux vivants. De son côté, le dieu de la Mort, lui tentait de rassembler les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année afin de leur révéler leur sort.

Halloween eut son essor chez nous vers 1997. Marketing aidant, tout le monde ( enfin presque) s'amusa à se déguiser et à décorer sa maison. Puis, la fête déclina, critiquée d'un côté par l'église et de l'autre par ceux qui se plaignaient d'y voir une fête américaine. Halloween a certes perdu du terrain, mais il n'en reste pas moins qu'elle reste une fête riche de tradition et de culture.

Pierre SINANIAN(c). Oct 08

Pour en savoir plus...











Vos enfants sont fascinés par les cétacés, voici deux livres à leur attention, "Les dessous des dauphins" et "Les dessous des baleines" par Catherine Vadon. Catherine Vadon est maitre de conférence au Muséeum national d'histoire naturelle, à travers ces deux ouvrages, l'auteur souhaite faire partager sa connaissance des cétacés. Elle insiste ainsi sur un point, les avancées faites par les scientifiques pour mieux connaitre et découvrir ces animaux.

Dans "Les dessous des dauphins", on y apprend que le dauphin, ami de l' homme, était l'envoyé des dieux. Plus récent, et plus scientifique, on découvre que ce malicieux animal est capable de nager à 50km/h. Plus surprenant encore, ce dernier est le cousin de deux mastodonts des mers. L'orque, terrifiant chasseur, et du glouton cachalot. En effet, ce dernier a un pêché mignon, les calamars de dix mètres de long. Autre sensibilisation avec la baleine. Elle, la pauvre, n'a pas eu la même chance que le dauphin. L'imaginaire humain l'ayant affublée du qualificatif de monstre marin. Et pourtant, cet animal est un amour ! Incapable de la moindre méchanceté à l'encontre de l'homme. Familiarisation donc avec cet animal, friand de plancton, menacé par la pêche et connue pour son chant qui raisonne dans les mers. A noter que le livre "Les dessous des baleines" est accompagné d'un cd de chants.
Potins Enfantins/Pierre SINANIAN(c). Oct 08

"Les dessous du dauphin" et "Les dessous de la baleine" de Catherine Vadon. Editions du Museum et Tourbillon. Des livres à conseillés à partir de 9 ans. 14€

Sous les Océans...

Le Musée d' Histoire Naturelle de Paris propose, et ceci depuis quelques mois, un fascinant voyage dans le monde des cétacés. L'exposition retrace l'évolution de ces mammifères, leurs adaptations à la vie aquatique mais aussi interroge sur l'avenir de ces derniers. Grâce à un saisissant jeu de lumière assortit d'images et de sons, le spectateur semble évoluer en plein milieu des océans. Des sculptures grandeur nature accompagnent le parcours et une impressionnante collection de squelettes de cétacés est exposée. L'exposition, revient sur la relation de ces derniers avec l'homme. L'homme, auteur de mythe et légende sur le "gentil" dauphin et la "monstrueuse" baleine. Enfin, au delà de l'idéalisation et de l'émerveillement, il y a aussi une triste réalité. Plus que jamais, le destin de ces animaux est incertain. Fragilisés par la pollution des mers et le réchauffement climatique sans oublier, encore et toujours, la main de l'homme...

Cette immersion en eau profonde va enchanter les plus jeunes et de nombreuses animations dans le cadre scolaire ou pendant les vacances de la Toussaint, sont au programme. Un spectacle, "Baleine et Contrebasse" pendant ces dernières, des animations pour les groupes scolaires avec conte pour les petits et sensibilisation à l'adaptation, l'évolution et les différentes menaces pour les plus grands. Enfin, et toujours, en fonction des tranches d'âges, des parcours.
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

"Incroyables Cétacés !" à la Grande Galerie de l'Evolution. 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris. Du 11 juin 2008 au 25 mai 2009. Entrée pour l'exposition : 8€, 6€ (tarif réduit)
Pour les inscriptions en vacances scolaires: 01.40.79.54.79 et pour les groupes scolaires: 01.40.79.36.00

Crédit photographique : mnhn

KID SALON !!

Cap kid ce week-end ! Enfants, ados, parents and co ont rendez-vous à la Porte de Versailles, pour la seconde édition de Kidexpo. Un salon pour le moins éclectique, avec 7 thématiques allant du "goût" à " l'art & culture", en passant par "le sport", " la solidarité" ou " l' environnement". Et que dire des animations ! Concours de Tecktonik, élection de Choco-Miss pour les 4-12 ans, ateliers de cuisine, sensibilisation à Internet ou aux dangers dans la maison, sans oublier et pour ne citer que cela: maniement de sabre laser pour une Jedi Academy, modélisme ou familiarisation avec le dessin animé. Un espace sera même réservé aux parents. La commissaire général de Kidexpo, Sophie Desmazières précise : "Nous voulons être une source d'idées et de solutions pour les parents dans les domaines de l'éducation, du sport et des loisirs, des jeux et dans la vie pratique. Bien entendu cet événement, est aussi un lieu de découverte et d'initiation pour les enfants, avec de nombreux ateliers ludiques et éducatifs". Un salon familial visant à réunir parents et enfants dans un même lieu.
Potins Enfantins/Pierre SINANIAN(c). Oct 08

Salon "Kidexpo" du 31 octobre au 2 novembre 2008. Paris, Porte de Versailles, de 9h30 à 18h30. Place 10€ pour les adultes et 5€ pour les enfants. Billets en vente dans toutes les billetteries ( France billet, Fnac, Carrefour)

Un festival de cinéma, rien que pour les juniors !

C'est demain que débute "Mon 1er Festival". De 2 ans jusqu' 12 ans, les petits cinéphiles parisiens vont pouvoir découvrir un large panel de films. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y en aura pour tous les goûts.

Le principe de ce festival junior est simple, familiariser les plus jeunes au 7ème art et aux salles obscures dans 7 salles de cinéma Art & Essai de la capitale. En marge des films, de nombreuses animations feront découvrir aux enfants le monde du cinéma. Ciné-concerts où des films muets sont diffusés et accompagnés par des musiciens en direct. Enfin, une découverte du cinéma d'animation belge.

Cette année, le festival aura pour marraine, la comédienne Karin Viard. Coup de coeur, aussi, avec le comédien et réalisateur Jacques Perrin et sa sélection de film dont "Peau d'Âne" de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, "Himalaya, l'enfance d'un chef" d'Eric Valli ou "Cinéma Paradiso" de Giuseppe Tornatore avec Philippe Noiret.

Le festival sera aussi l'occasion de découvrir de nombreuses avant-premières: "Mia et le Migou" de Jacques-Rémy Girerd, "Igor" de Anthony Leondis ou "Laban, le petit fantôme" de Lasse Persson.

Enfin, "Mon 1er Festival" et l'association "Les Toiles enchantées", qui a pour mission de projeter, diffuser des films à des enfants malades, présenteront "Microcosmos" à l'hôpital Robert Debré et au centre de rééducation pour IMC
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

"Mon 1er Festival. Cinéma pour enfants de 2 à 12 ans" du 29 octobre au 4 novembre. Prix des places : 4€
Pour plus de renseignements : http://www.monpremierfestival.org/
Affiche du film dessinée par jean-François Laguionie. Crédit photographique: Mon 1er Festival.

Un salon chocolaté !!!!!!!!!!!

Dès demain se tiendra à la Porte de Versailles, le 14ème salon du Chocolat. Un espace pour enfants, Chocoland, proposera de faire découvrir aux jeunes pousses tous les secrets du chocolat. Alliant à la fois le ludique et l'éducatif, ces ateliers veilleront à éveiller les papilles et les sens des enfants. Tel un grand chef, l'enfant créera une oeuvre tout en chocolat avant de succomber, comme il se doit, au plaisir de croquer ce précieux mets.

Autre événement pour les petits et les grands, le traditionnel défilé de mode. Cette année place au cirque ! La chorégraphe Karine Saporta avec la complicité de l'académie Fratellini mettra en scène des personnages féeriques. Défilé de personnalités, union symbolique entre des stylistes de mode et des chocolatiers au profit de l'association parrainée par l'actrice Carole Bouquet, "La Voix de L'Enfant". Enfin, et surtout, il est bon de préciser que cet événement permettra, comme les années précédentes, de réunir plusieurs centaines de kilos de chocolat et de les distribuer avant les fêtes de fin d'année à des enfants.

Le salon du chocolat, c'est pas moins de 400 exposants dont 140 venus de l'étranger : Canada, Syrie, Japon...Deux pays invités de marque, la Suisse ( tiens donc !) et l'Italie. Sans oublier les pays producteurs comme le Brésil, le Gabon ou encore le Mexique. Cette année, le salon célébrera aussi l'alliance divine entre le chocolat et le café.
Chocolat aussi avec la choco-thérapie et un concours pour savoir qui représentera la France lors d'une finale mondiale.
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

"Le Salon du Chocolat" du 29 Octobre au 2 Novembre 2008. Porte de Versailles, Hall 5. De 10h à 19h. Tarif : 12€ (enfant 6€)
Atelier pour enfants, tous les jours de 11h à 19h, espace Chocoland. 4 à 10 ans, inscription sur place.

Crédit photographique : Event International

Potins Enfantins...Un blog parisien ?!

Potins Enfantins, dans la mesure du possible, parlera aussi du l'actualité jeunesse à travers la France. Certes, de nombreuses animations évoquées sont sur Paris mais le souhait de Potins Enfantins est de saluer, parler, évoquer, critiquer tout ce qui se passe ici ou ailleurs dans le secteur jeunesse. A l'instar de l'article sur le salon du livre de Troyes.
C'est plus qu'un souhait, c'est un désir. Le secteur jeunesse est large, varié, ouvert et Potins Enfantins veillera à diffuser l'actualité jeunesse. Laissons du temps au temps...
Pierre SINANIAN.

Paris, Prévert...

C'est une histoire d'amour. Celle de la lumineuse Paris et du flamboyant Prévert. Pour immortaliser cette passion , l'hôtel de ville de Paris, sa petite fille Eugènie Bachelot Prévert et N.T Binh lui consacre une exposition.


Tout au long de cette dernière, c'est un voyage entre rêve et réalité qui est proposé. Parler de Prévert, c'est évoquer l'homme de lettres, le scénariste, le poète mais aussi celui qui écrivit "Les feuilles Mortes" que Montand chanta "C'est une chanson qui nous ressemble, toi tu m'aimais et je t'aimais...". Prévert, c'est aussi l'homme artiste, le touche à tout, le photographe, l'ami de Picasso, celui qui collabora avec Bracque et qui s'enthousiasmait devant le nom de Miro. Celui qui reconnaissait qu'il ne savait pas bien dessiner et qui pour laisser vivre ses créations, rayonna dans le collage. Et bien sur, pour Potins Enfantins, c'est aussi celui qui symbolise l'enfance. On ne peut s'empêcher de citer "Page d'écriture*", "En sortant de l'école*"...sans oublier "Contes pour enfants pas sages*" ou " L'Opéra de la lune*"...Que de souvenirs !

En marge du catalogue "Jacques Prévert, Paris La Belle", un catalogue jeunesse est édité. Carol Aurouet propose ainsi de prolonger la magie de l'exposition à l'attention des enfants. A travers cet ouvrage, l'auteur nous rappelle aussi l'attachement du poète au monde de l'enfance. Dans l'enfance de Prévert, il y a des contes que lui lisait sa mère mais aussi "les contes d'Andersen, Les Mémoires d'un âne de la Comtesse de Ségur, La Case de l'Oncle Tom de Harriet Beecher-Stowe, Les Aventures de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle, Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, David Copperfield de Charles Dickens...". Conte toujours, un fois adulte, en adaptant avec Paul Grimault "Le Roi et l'Enfant". Importance du rêve, d'un conte de fée, à l'image du surnom qu'il attribua à sa fille, "Mon Oiseau de Feu". Célèbre conte russe d' Afanassiev, mis en musique par Igor Stravinsky.


Prévert, c'est tout cela, des mots doux et des mots forts, un monde de fantaisie mais aussi, bien réel et loin d'être toujours très drôle. Un homme universel qui transmettra son amour de la vie et du partage avec l'autre.
Potins Enfantins/Pierre SINANIAN(c). Oct 08

Catalogue jeunesse de l'exposition "Jacques Prévert, Paris La Belle" de Carole Aurouet chez Flammarion. 12€ (en lien avec le catalogue édité par Flammarion, département illustré). Crédit photographique : Flammarion.


"Jacques Prévert, Paris La Belle" une exposition de Eugénie Bachelot Prévert et N.T.Binh à l'Hôtel de Ville de Paris. Exposition libre du 24 octobre 2008 au 28 février 2009. Hôtel de Ville de Paris, 5 rue Lobau 75004 Paris.

*Ces ouvrages sont édités chez Gallimard jeunesse

Des Mouches dans l'espace !!!

Bzzz !! Pour une nouvelle, c'est une nouvelle ! Au moment où sort un film sur des chimpanzés dans l'espace ( très tendance !), un autre relate les aventures de trois mouches à l'assaut de la Lune. Retour sur un fait historique, direction la Lune avec la mission Apollo 11. Trois astronautes: Bzz ( heu pardon), Buzz Aldrin, Neil Armstrong et Mike Collins quittent cet été 1969, notre chère terre pour la lune. Mais ce que nous ne savions pas, c'était que trois mouches, Nat, I.Q et Scooter, étaient du voyage. Au programme, on s'en doute, de l'aventure, du suspens et de nombreuses péripéties.... Car si nos petites mouches "Made in America" s'envolent vers d'autres cieux, de vilaines mouches soviétiques font tenter de saboter cette mission...
Bon, le scénario ne frôle pas l'originalité mais si James Bond et autres ont subi ce genre de mésaventure en pleine guerre froide pourquoi pas nos trois mouches. Tout l'intérêt du film repose sur l'image. Et quelle image ! Une image en 3D relief saisissante. Plongeon dans le film, au coeur même de l'action et des trépidantes aventures de nos trois amies . A noter aussi que ce film est le premier film européen en 3D relief dans sa conception et sa réalisation.
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08
Fly Me to the Moon de Ben Stassen. Dès le 29 Octobre au cinéma.
crédit photo : nWave/MK2

C'est les vacances !!!

Eh oui, depuis vendredi soir, les vacances sont de retour. Après la trêve estivale et tout juste avant Noël, voici les vacances de la Toussaint. Potins Enfantins va tenter de vous occuper, ou plutôt devrai-je dire vous aider à occuper vos enfants.
On parlera de livres, d'expositions et même de cinéma...pour le reste surprise, surprise ! Potins Enfantins va vous parler dans les jours, que dis-je dans les semaines et mois à venir de beaucoup, beaucoup de choses. Car l'actualité jeunesse ne manque pas de ressource.
Les jours à venir vont être aussi l'occasion pour Potins Enfantins de vous présenter une toute nouvelle rubrique "Vue d'ailleurs" ou l'explication à vos enfants des fêtes du monde et "çà vient d'où" pour comprendre l'origine de nos fêtes. Sans oublier, que dès le 1er novembre, Potins Enfantins va avoir une toute nouvelle mission... Noël. Que de choses à partager !!

Festival musical

Ce n'est pas encore décembre, et pourtant, on a hâte d'y être déjà. Pour Noël allez-vous me dire ! Pas seulement. Décembre est aussi le rendez-vous des amoureux de la chanson enfantine. Le festival Mino est en effet le moyen d'écouter quelques artistes de la scène musicale enfantine. Tous les ans, et depuis maintenant 6 ans, un panel de chanteurs et autres artistes sont sélectionnés afin de ce produire sur la scène de l'espace Cardin. Cette année, le public découvrira Alain Schneider, Haurogné chante Salvador : Rire en Fugue, Monsieur Satie : L'homme qui avait un petit piano dans la tête, Peter et Lupus : Les nouvelles aventures de Pierre et le Loup version Jazz et L'histoire de babar : Musique de Francis Poulenc et texte de Jean de Brunhoff. Lancé en 2003, par Jacques Haurogné, ce festival, accompagné par une compilation annuelle a pour mission de rendre visible un secteur du marché du disque trop catalogué. Mino est ainsi le fruit d'une double union, celle de l'Adami et les JMF ( Jeunesses Musicales de France). En marge, cet événement est aussi l'occasion d'une remise de prix du disque pour enfant. Prix attribué cette année devant un parterre de professionnel à Alain Schneider. A la fois rendez-vous professionnel et pour le jeune public; le festival Mino est aussi un moyen de promouvoir auprès du plus grand nombre, ces artistes qui créent pour les enfants. Plus encore, il est devenu au fil des années un rendez-vous incontournable. Preuve en est le succès rencontré lors de la dernière édition.

Le festival Mino aura lieu du 3 au 7 décembre 2008 à l'espace Cardin. Prix des places 15€, tarif réduit 10€, scolaire et centre de loisirs 6€.
La compilation Mino est distribué par le label Victorie Music au prix de 12€.

Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Derrière les masques...

Troublante exposition que celle proposée par le Musée d'Orsay. Autour du masque ou plutôt devrai-je dire des masques. "Masques. De Carpeaux à Picasso" est un voyage étrange, déroutant pour ne pas dire effrayant avec les masques. Captivant masque, qui, immobile dans la pierre ou encore le grès, scrute à son tour le passant. Et si ce masque était notre propre reflet ? Masque d'effroi comme de joie, de vie comme de mort. Masque, symbole de théâtre où Arlequin et autres usent de ce dernier pour devenir un autre. Masque aussi, de nos pensées, de nos émotions, que nous portons sans nous apercevoir pour nous cacher des autres et aussi de soi. A travers cette exposition, c'est un voyage entre mythologie ( Méduse ou Sphinx) et Japonisme, ébauche de l'oeuvre "dans l'atelier" et sombre évocation avec "Masques mortuaires" ou encore pour ne citer que cela, découverte de l'oeuvre de Jean Carriès ( 1855-1894). L'homme se consacra à la réalisation de masques; plus encore il se servit de modèle, usant de ses propres traits pour immortaliser des visages. Masques grimaçants, étranges...

De quoi donner des idées aux enfants ! Pour cela, un atelier leur est destiné après la découverte de l'exposition. "Lever le masque" sera l'occasion pour ces derniers d'avoir carte blanche pour réinterpréter le masque. Comprendre ce qui se cache derrière pour mieux à leur tour le détourner.
"Lever le masque". 6€. Réservation au 01.40.49.47.50/Renseignement : http://www.musee-orsay.fr/
Exposition "Masques. De Carpeaux à Picasso" du 21 octobre 2008 au 1er février 2009.

Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Photo: Bouclier avec le visage de Méduse. Arnold Böcklin. RMN (Musée d'Orsay)/Hervé Lewandowski

Du haut de l'affiche

Au mois de septembre avait lieu l'inauguration de l'exposition consacrée à Jacques Villeglé. L' homme, âgé de 82 ans, possède ce petit air espiègle qui a su tout au long de sa carrière l'amener à fouiller, chercher l'élément qui contribuera à tracer sa légende. Sagement et avec patience, ne souciant pas du temps, il signe les ouvrages et autres brochures que les spectateurs lui tendent. L'homme est curieux, avenant et à le regarder, on plonge dans un Paris d'antan. Un temps où les hommes portaient des chapeaux et pour saluer les dames, soulevaient ce dernier. Le petit homme se tient là pour cette 1ère grande rétrospective en France sur son oeuvre. Une oeuvre magistrale. A travers une centaine d'oeuvres, c'est à la fois un cours d'art qui nous est présenté mais aussi un appel au souvenir. Jacques Villeglé a fait de l'affiche son principal outil. Des affiches lacérées qui se parent de visages, de mots et autres symboles. Les affiches juxtaposées ainsi les unes aux autres libèrent des messages secrets. Mais si ces dernières tiennent le haut de....l'affiche, il serait aussi réducteur de limiter son oeuvre à cela. Car l'homme a su aussi créer un alphabet personnel, mêlé de symboles et autres signes de typographie. L'oeil va la recherche des éléments, le visuel traque le moindre indice comme pour mieux rechercher l'information. Ce qui est encore plus troublant dans cette exposition, c'est ce sentiment de vécu, cette trace d'hier qui par magie, en sortant de l'exposition, nous montre un art nouveau et résolument moderne.
L'exposition s'adresse aux grands, certes, et pourtant elle plaira sans aucun doute aux enfants et adolescents. Ils y trouveront ainsi un témoignage du passé, plus encore un amusement avec toutes ces affiches rattachées les unes aux autres. Sans parler des interdits libérés, dont celui de déchirer. Pour se familiariser avec le travail du Jacques Villeglé, le centre Pompidou organise un atelier à l'attention des enfants. Dans le cadre d'un "Atelier en R'venant de l'expo" autour de Jacques Villeglé, les enfants vont s'amuser après la visite de l'exposition, à superposer, déchirer, réinterpréter à leur tour l'affiche mais aussi jouer avec l'alphabet ou jongler avec les couleurs.
Exposition Jacques Villeglé du 17 septembre 2008 au 5 janvier 2009 au Centre Pompidou.
Atelier en R'venant de l'expo autour de Jacques Villeglé du 4 octobre au 29 novembre. Renseignement et réservation sur :
http://www.cnac.gp.fr/
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Magie Pastel...

Millet, Manet, Degas ou encore Levy-Dhumer, autant de peintres qui ont utilisé le pastel. Magie des pastels qui illuminent ces oeuvres. Magie, encore, de ce tracé coloré qui immortalise la toile ou de cette poudre colorée qui fait sienne la blancheur de cette dernière. Tous ces maîtres laisseront alors leur style, leurs différentes émotions guider ces bâtonnets colorés. A l'instar de ce "Nocturne au Parc Royal de Bruxelles" de William Degouve de Nuncques (RMN Musée d'Orsay/Hervé Lewadowski). Saisissant tableau qui nous incite à plonger dans ce dernier, rejoindre l'un de ces chemins pour rejoindre la lumière. Une lumière qui hypnotise le visiteur. D'un Degas immortalisant danseuses et modistes à un Millet représentant des paysans. Emile Lévy, lui, mettra en scène des univers féeriques comme la mythologie tandis que Bourdin représentera la nature. Sans oublier, des portraits féminins si troublant qu'ils envoûtent les visiteurs.
Pour accompagner cette exposition, un atelier au nom enchanteur est proposé aux enfants "Poudre d'escampette". Un atelier pour les 5-7ans et les 8-12ans qui conviera ces derniers à découvrir l'art du pastel, son utilisation et la magie des couleurs après avoir découvert l'exposition.
"Le mystère et l'éclat. Pastels du musée d'Orsay" du 8 octobre 2008 au 1er février 2009. Réservation atelier jeunesse: 01.40.49.47.50. Renseignement: http://www.musee-orsay.fr/
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Une exposition...qui a du nez !

Riche actualité pour le Palais de la Découverte, en marge de l'exposition sur Nobel dont l'inauguration eut lieu le jour même de la remise du nobel de médecine, une exposition à l'attention des enfants portera sur le sens olfactif. A vrai dire deux expositions en une, "Les nouveaux nez" pour les tout-petits et "Né pour sentir"pour les plus grands. Découverte ainsi du nez, exploration de ce dernier et de son importance. A la fois ludique attractif et éducatif, "Né pour sentir" propose aux enfants de partir à la recherche d'une multitude de senteurs. Trois thématiques pour ainsi comprendre d'où vient l'odeur. Car une odeur s'inscrit dans notre mémoire, dans un vécu. Dans la première partie, "je mange avec mon nez", importance est faite sur l'odorat dans la nourriture. Avec, notamment, une mappemonde s'illuminant lors d'une "route des épices". La seconde, "J'attrape les odeurs et je crée" se penche plus particulièrement sur les senteurs qui deviendront (et à titre d'exemple) l'une des compositions d'un parfum. A noter, un très intéressant atelier sur les matières premières en parfumerie. Enfin, la troisième partie, "Je sens avec mon cerveau" nous offre la possibilité de jouer à reconnaître des senteurs. Établissant ainsi le lien entre olfactif et nos autres sens. Pour les tout-petits, les "nouveaux nez", un espace à leur hauteur est proposé avec une mini salle de bain ou encore un mini marché, sans oublier un jeu d'analogie et de découverte autour de peluches et d'objets correspondant à ces derniers. Aussi pour se plonger dans un monde de senteurs (bonnes ou non !) direction vers le Palais de la découverte.
" pour sentir et les nouveaux nez" au Palais de la Découverte du 14 octobre au 3 mai 2009. Pour plus de renseignement :www.palais-decouverte.fr.
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Des contes, encore des contes, rien que des contes !

Ce week-end, direction vers le 13eme arrondissement de Paris. Le bien nommé Théâtre 13 consacrera deux journées, le 18 et 19 octobre, entièrement dédiées à l'art du conte. Deux jours pour découvrir le monde des contes et des contes ...du monde. Des contes pour les petits comme pour les grands, avec des conteurs confirmés comme des conteurs nouvelle génération. En marge de cette magie des mots, les spectateurs pourront contempler des expositions, découvrir sur papier, et donc en livre, les contes présentés, des jeux et même un espace restauration. Et pour tous ceux, pour qui conte rime avec dodo, un espace sieste est prévu ! Le samedi, ce conte tour commencera à 11h30 pour s'arrêter à 00h00. Le lendemain, tout recommence à 15h00 (le temps de revenir du monde des rêves) pour se terminer à 23h30 avec un concert, question de quitter l'aventure dans la bonne humeur. Si avec tout çà, vous ne commencez pas lundi dans la bonne humeur!
Théâtre 13, 103, boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris. Première journée: 22€, seconde journée sur présentation du ticket de la veille 15€. Réservation: 01.45.88.62.22
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Un jardin d'enfants...

Le jardinage, on le sait, est l'une des occupations préférées des français. Mais depuis quelques temps, cet hobby n'est plus l'apanage des grands. Les enfants, eux aussi, ont succombé à l'art du jardinage. Nombreux sont, en effet, les ateliers et autres ouvrages sur le sujet et ayant pour cible le jeune public. Preuve en est avec "Le jardinage avec les enfants" de Lucienne Deschamps. Tout dans cet ouvrage, aussi ludique qu'éducatif, est fait pour que les juniors découvrent les joies du jardinage. Car le jardinage est un tout, aimer les plantes et les découvrir, suivre le rythme des saisons, sans oublier d'acquérir une bonne dose de patience. Dans ce livre, il s'agit aussi de transmission, de les responsabiliser à la nature, savoir l'écouter, la respecter pour mieux la préserver. Le livre explore ainsi tous les univers, de la campagne à la ville, d'un jardin à un tout petit pot de terre, des fleurs aux légumes...Lucienne Deschamps, paysagiste, conférencière et auteur de nombreux ouvrages sur l'art de la botanique, accompagnée de Annick Maroussy pour les photos, nous offre un livre attrayant, riche d'informations. A noter que le livre a reçu à la rentrée, et pour la première fois dans l'existence de ce prix, le prix Emile Gallet. Un prix qui récompense les livres sur le jardinage.
"Le Jardinage avec les enfants" de Lucienne Deschamps et Annick Maroussy chez Eyrolles. 20€
Potins Enfantins/Pierre Sinanian(c). Oct 08

Le livre jeunesse à l'honneur.

Ce week-end, le livre jeunesse est à l'honneur. Bien entendu avec un événement national "Lire en fête" consacré à l'édition jeunesse, mais aussi et surtout avec un salon du livre.
Pour beaucoup, salon du livre jeunesse rime avec Montreuil. Il est vrai rendez-vous incontournable pour tous les amateurs, que dis-je, passionnés du livre jeunesse. Aussi, avant d'évoquer ce futur, Potins Enfantins va vous présenter un autre salon du livre jeunesse, tout aussi vivant, celui de Troyes.
Direction donc pour la région Champagne-Ardenne. Cela fait maintenant 22 ans que ce salon du livre existe. 22 ans de passion autour du livre jeunesse. Cette année, le salon pose une question existentielle "Et pourquoi?"...
A l'instar des autres salons, le rendez-vous sera l'occasion pour les enfants, et réciproquement,de rencontrer et discuter avec des auteurs-illustrateurs. Découvrir les stands de nombreux éditeurs et se focaliser sur l'un d'entre-eux, invité d'honneur, Didier jeunesse. Sans oublier d'offrir à un public large et varié, du bébé à l'adolescent, une multitude d'ateliers autour du livre. Des stands lecture à celui de la littérature étrangère, d'une nuit ados-lecteurs à une journée de formation grand public à la sacro-sainte lecture du soir. Des prix, pour un album, conte ou encore BD sans oublier le petit dernier avec la Scnf pour un ouvrage sur le voyage et la découverte. Un salon du livre jeunesse avec aussi d'autres acteurs des mots, les éditeurs de presse jeunesse. Sans oublier une très belle initiative, celle d'un échange entre un auteur-illustrateur et des enfants malades dans un hôpital.
Car, c'est aussi çà la vocation de tous les passionnés du livre; pousser les murs, briser les barrières pour que le plus grand nombre puisse découvrir et s'évader grâce au livre. Si les feux des projecteurs se posent pendant quelques jours sur ce genre d'événement, il ne faut pas oublier que tout le reste de l'année, la promotion du livre, les animations autour de ce dernier, est un travail de tous les jours. Un travail de longue haleine porté par des passionnés, majoritairement bénévoles et qui se battent pour que ce produit culturel vive. C'est cette passion qui anime le dynamisme de ce secteur de l'édition. Et le salon de Troyes en est l'agréable exemple, passionné, vivant et surtout enthousiasmant.
Potins Enfantins/Pierre SINANIAN (c) .Oct 08

Potins Enfantins est né !!

Ce fut épique, hésitant, excitant sans oublier motivant...Mais le résultat est là, Potins Enfantins est né !!! Voici, un blog rêvé, imaginé, idéalisé. Comme d'autres, allez-vous me dire. Certains diront que ce n'est qu'un blog...peut être, sans doute. Eh bien, les doutes et hésitations, je les laisse à la porte. Sans moi ! Ou si, ceux qui font avancer. Ceux qui apporteront une réflexion, une remise en question pour mieux faire, un recul pour mieux avancer... mais ne jamais renoncer, jamais ! Je repense à cet instant à la dédicace faite, il y a de nombreuses années maintenant, par Bertrand Tavernier "Les débuts sont toujours ce qu'il y a de plus difficile, gardez la foi, la patience et le doute"...cette dédicace que j'ai devant moi et qui m'accompagne.
Mais le principal est là, Potins Enfantins est sorti de mes rêves, de mon imagination. J'espère simplement que ce dernier sera à la hauteur de mes ambitions, certes nombreuses. Potins Enfantins parlera de musique, sans oublier des livres, des jeux, des sorties culturelles pour les enfants...Des dossiers thématiques et des portraits, une aide pour choisir en fonction d'un thème, sujet ou problème, un livre...et encore beaucoup, beaucoup de choses ! Difficile de contrôler un passionné ! Mais que voulez-vous une passion a besoin d'exister, que dis-je de s'enflammer !!
Mon expérience, cette expérience, que j'ai pu approfondir pendant plusieurs années, je souhaite aujourd'hui vous la faire partager. Sans oublier de continuer à s'informer, à découvrir, s'enthousiasmer et d'être encore et toujours curieux.
Aussi, avant de rédiger mes premiers papiers, de veiller à me promener avec mon dictionnaire et mon bled...la fougue, encore et toujours, laisse parfois des traces...je veux remercier ceux qui sont à mes côtés. Ceux qui me soutiennent sans oublier les autres aussi...C'est aussi grâce à vous que j'avance, résiste encore et encore !
Petit blog qui, je l'espère, deviendra grand...

3, 2, 1 : Potins Enfantins EST NE !!!!!!!!!!!!!!!!!

Potins Enfantins/Pierre Sinanian.

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud