C'est dans Potins Enfantins !



Soeurs...

Théma...







Potins Enfantins consacre sa nouvelle chronique aux relations entre soeurs...

" C'est à moi d'abord" de Soon-hee Jeong ( Didier jeunesse, 11,90€ ).

C'est l'histoire de deux soeurs qui se disputent. Banal allez-vous me dire. Deux soeurs qui se cherchent, la grande ignore la petite, la petite provoque la grande... Bon, ne prenons pas position dans une situation déjà compliquée.

La petite soeur aimerait bien que l'aînée vienne jouer avec elle, mais la grande a d'autres choses à faire. Elle dessine, elle joue, elle lit, irritant par la même occasion la petite qui, telle une punition, s'empare de tout en clamant haut et fort " C'est à moi ". On se pousse, on crie, on s'arrose... Et comment cela se termine ?! Bien mais çà, c'est à vous de le découvrir.

Cet adorable petit livre évoque toute en finesse les relations fraternelles. Une histoire simple qui soulève toute la complexité des liens. Soon-hee Jeong exclut les adultes, insistant sur le face à face des petites héroïnes. Un face à face où la jalousie trouve sa raison, son essence même dans la frustration, dans le besoin de l'autre qui n'y répond pas. Une leçon à méditer, y compris pour les plus grands.

Autre livre sur les relations entre soeurs mais là, triste.

Eva et Lisa de Thierry Robberecht et Philippe Goossens ( Les P'tits albums du Père Castor, 4,95€)

C'est un livre fort, poignant et en même temps, philosophe sur la vie. Lisa et Eva sont deux soeurs, deux soeurs unies qui se ressemblent malgré leurs différences. Deux soeurs indissociables l'une de l'autre mais que la mort va pourtant séparer. Lisa est partie laissant Eva seule avec elle même, seule avec ses secrets, des secrets qu'elles partageaient " A deux, ils sont moins lourds à porter."

Lorsque l'autre s'en va, on le cherche, on attend son retour. Lorsque l'on perd un être aimé, on " a toujours envie de rire quand les autres sont tristes, et de pleurer quand ils sont heureux ". Même si les amis sont là, on est toujours seul et toujours maladroit envers celui qui est en peine. Pourtant un jour, Eva comprendra que l'avenir est devant elle. Que cet appel vers demain n'est pas une trahison, mais une suite à la vie. Un appel à avancer tout en gardant dans son coeur, celui ou celle qui n'est plus là.

Oui le sujet est difficile, oui c'est triste mais c'est aussi porteur d'un message d'espoir. Thierry Robberecht et Philippe Goossens apportent beaucoup de douceur et tendresse à ce sujet difficile. On ressent les peines d'Eva et l'absence de Lisa, mais il y a aussi la prise de conscience qu'il faut avancer pour contrer la tristesse, regarder devant pour ne pas se laisser envahir par un passé qui n'apportera que de la peine. Pas facile mais très beau.

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. mai 10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud