Si l'enfance... Claudie Haigneré sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

Elle a accompli un rêve, celui de nombreuses personnes, partir un jour dans l'espace.

Si elle a pu admirer de là-haut notre jolie et délicate planète bleue, côtoyer les étoiles et méditer sur notre modeste place dans l'univers, elle n'en est pas moins restée humble.

C'est pour moi un honneur et privilège de recevoir cette grande dame sur Potins Enfantins, Madame Claudie Haigneré.

Lorsqu'on la regarde, on est de prime abord impressionné par son charisme. On devine derrière l'allure altière, féminine, élégante, l'opiniâtreté et l'exigence. Une femme passionnée, curieuse de savoir, prête à mener de front tous les chantiers ( et missions) qui se présentent à elle. Non pas dans l'optique d'allonger son impressionnant cv mais plutôt de faire partager à l'humanité ses connaissances et expériences.

Elle qui entra à jamais dans la légende en devenant la première femme française spationaute à bord de la station orbitale russe MIR, du vaisseau Soyouz et qui participa aux missions spatiales Cassiopee et Andromède.

Bachelière à 15 ans, la belle dame est bardée de diplômes : doctorat de médecine, multiples certificats allant de la médecine du sport à celle de l'aéronautique ou spatiale, DEA de biomécanique et physiologie du mouvement, spationaute scientifique au Cnees, docteur des sciences option neurosciences...

Et une carrière riche et aussi diversifiée que ses diplômes : médecin rhumatologue à l'hôpital Cochin, ingénieur, chercheur, ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies puis aux Affaires européennes et secrétaire générale de la coopération franco-allemandespationaute...

Aujourd'hui, Madame Haigneré est Présidente de Universcience, une structure publique regroupant les établissement de la Cité des sciences et de l'industrie et du Palais de la découverte.

On l'aura compris, la tête dans les étoiles mais les pieds bien ancrés sur terre pour celle qui en avril dernier fut élévée au grade de Grand officier de la Légion d'honneur (et pour ne citer que cette décoration...).

Un merci très chaleureux à Madame Haigneré pour sa participation et ceci malgré les très nombreuses obligations qui l'occupent.

Direction à présent pour son beau et chaleureux " Si l'enfance".

                                                "©CSI/S Chivet".

Remerciements à Mayada Boulos

Pour vous, Si l’enfance est ou était :

UN PARFUM

" Le café au lait, sans hésiter."

UN OBJET

" Je pense à mon mini vélo. Je l’ai reçu à mon entrée en 6ème pour pouvoir me rendre au Collège, qui était loin de la maison. Il m’a accompagné pendant toute ma scolarité… Plus qu’un simple moyen de transport, ce vélo, c’était un peu mon indépendance."

UN LIEU

"Une magnifique campagne entourait notre maison à Montcenis, en Saône-et-Loire. Je me souviens qu’avec quatre de nos voisins, nous allions y cueillir des mûres que nous mettions dans de petits seaux. Nous étions inséparables, on nous surnommait d’ailleurs « le club des 5 »."

UN SOUVENIR

" J’adorais – et j’adore toujours, même si les occasions ne sont plus aussi nombreuses – les fêtes de famille. Nous nous retrouvions à plus de 30 enfants ! 30 cousins qui organisaient des courses et des jeux de piste, dans une ambiance très gaie. "

UNE GOURMANDISE

" Le pain d’épices de mon grand-père. Inégalable. Mais j’en ai malheureusement perdu la recette. "

UN LIVRE

" J’adorais lire, de façon générale, mais sans doute avais-je une appétence particulière pour la mythologie. Les missions spatiales auxquelles je participerai en 1996 et 2001 s’appelleront d’ailleurs respectivement Cassiopée et Andromède. Faut-il y voir un signe ? "

UNE MÉLODIE

" Je garde un doux souvenir de la mélodie que nous chantaient nos parents pour nous endormir. La mélodie d’une chanson de Bourvil : « Salade de fruits, jolie, jolie, jolie… » "

UNE COULEUR

" Le vert. Comme la nature, comme la campagne qui entourait notre maison."

UN RÊVE

" J’avais 12 ans en juillet 1969, quand l’homme a pour la première fois posé le pied sur la lune. Comment ne pas être impressionnée ? Sans doute une petite lumière s’est elle allumée ce jour-là, dans l’esprit de la petite fille que j’étais. Surtout, je découvrais que le rêve pouvait devenir réalité. Plus tard, lorsque j’ai moi-même eu le privilège de partir dans l’espace et de regarder notre planète à travers le hublot, j’ai réalisé que la réalité pouvait même être encore plus belle que le rêve."

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. juil 11

Tags : Claudie Haigneré, médecin rhumatologue à l'hôpital Cochin, ingénieur, chercheur, ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies,  ministre déléguée aux affaires européennes et secrétaire générale de la coopération franco-allemandespationaute,  station orbitale russe MIR, vaisseau Soyouz, missions spatiales Cassiopee et Andromède, Grand officier de la Légion d'honneur, Chevalier de l'Ordre national du Mérite, décorée de l'Ordre russe de l'Amitié des peuples, Présidente de Universcience, la Cité des sciences et de l'industrie, Palais de la découverte, Montcenis en Saône-et-Loire, mythologie, juillet 1969, premier pas de l'homme sur la lune, Bourvil " Salade de fruits", Potins Enfantins, " Si l'enfance".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud