"Si l'enfance"... Gilles Paris sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

C'est un amoureux fou des lettres qui est le nouvel invité de  "Si l'enfance".

Un homme discret que je connaissais de réputation, excellente, par différentes écrivaines s'enthousiasmant en l'évoquant :

" Gilles "par si, "Gilles" par là...

A vrai dire et pour vous présenter le personnage, chères lectrices de Potins Enfantins, impossible de faire un salon littéraire sans que l'on me parle de lui, côté lumière ou côté ombre.

Lumière lorsque lui même écrit un livre et est par conséquent en dédicace, ombre lorsqu'il est en retrait pour mieux se consacrer à faire connaître les livres dont il est l'attaché de presse.

Pour dire vrai, on ne peut qu'être séduit par l' homme...

La raison du pourquoi ? 
Un grand professionnel, courtois, d'une extrême simplicité et gentillesse qui prête à chacun une même attention.

Cet homme, c'est Monsieur Gilles Paris.

Un homme riche tant ses expériences sont multiples.

Pigiste, créateur et directeur d'une société de presse spécialisée dans le spectacle, attaché de presse pour différentes maisons d'édition, responsable de son agence de presse spécialisé dans différents secteurs culturels dont le livre bien entendu, auteur ( Papa et maman sont morts-Point Virgule (Seuil); Autobiographie d'une Courgette-Plon, Au pays des kangourous-Don Quichotte) récompensé par de nombreux prix...

C'est donc cet homme aux multiples casquettes qui a accepté de confier ses souvenirs, pensées sur l'enfance.

L'enfance ?

Il en est beaucoup question dans ses ouvrages, elle en est par ailleurs l'élément fondateur de son univers.

Magicien des mots et pensées, Gilles Paris a cette faculté de retranscrire au plus près les sentiments des enfants. Il n'y a pas là de traits forcés, d'images réduites à ce que l'on imagine ou de stéréotypes coutumiers. L'éternel enfant use de magie pour séduire son lecteur. Il ne s'agit pas de potions mystérieuses tout simplement d'amour.

Car l'auteur Paris aime ses lecteurs, ses personnages. Comme un grand enfant et cela se retranscrit dans ses mots, ses livres, la poésie du détail prend une part particulière.

Mélangeant les émotions, il donne à ses héros, la candeur de l'enfance mais aussi une certaine gravité. Des petits personnages partagés entre le monde de l’enfance et celui des grands. Ce grand écart qui fait que l’enfance reste l’enfance mais qu’elle subit les tourments de la vie d’adulte. Un savant mélange de douceur/dureté, rêve/réalisme mais assurément porteur d'apprentissage et de messages.

Son dernier né se nomme L'été des lucioles

L'histoire d'un jeune garçon de neuf ans, Victor, dont les parents sont séparés. Son papa d'un côté, ses deux mamans de l'autre. Dans son univers d'enfance, il y a aussi une soeur, Alicia, un meilleur ami Gaspard mais surtout tous ces personnages qui vont l' accompagner lors de ses vacances au Cap-Martin. Une jeune demoiselle pour un éveil amoureux, Justine, deux nouveaux amis et cette vielle dame, une comtesse, qui va l'aider à comprendre la raison de la séparation de ses parents, elle qui sait tant de choses...
A côté de cela, il y a aussi la magie des lieux, Roquebrune-Cap-Martin, un passage qui le mènera à découvrir de troublantes maisons et une invasion de lucioles apportant à cette aventure, sous fond d'orage, une atmosphère enivrante et étrange...


En attendant de découvrir cet été des lucioles, découvrons le " Si l'enfance" que Gilles Paris vous offre.

Merci à lui.
Photo Gilles Paris 2 -® 
David Ignaszewski-koboy.jpg

Gilles Paris
L'Eté des lucioles
éditions Héloïse d'Ormesson
17€

Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM

celui des Pins Maritimes"

UN OBJET

" un lego"

UN LIEU

L’hôtel du Golf à Majorque"

UN SOUVENIR

" la découverte des perles dans les huîtres en Espagne"

UNE GOURMANDISE

" un éclair au chocolat"

UN LIVRE

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry"

UNE MELODIE

Fais comme l’oiseau de Michel Fugain"

UNE COULEUR

Le bleu, sans hésiter"

UN RÊVE

 " Je vole au-dessus des villes"

ENFIN, si vous le souhaitez … QUELQUES MOTS :

" Une enfance heureuse à Paris dans le quartier de la République (75003 Paris) avec un père architecte qui travaillait à la maison, une mère qui aimait les cartes et le bridge, une sœur de deux ans mon aîné qui jouait déjà à la guitare et des vacances à Majorque chaque été, à Puerto de Alcudia, où je retrouvais avec joie tous mes amis."

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. mai 14

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud