C'est dans Potins Enfantins !



Si l'enfance... Jean-Michel Ribes sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

« Si l’enfance était pour vous un lieu »

« Le théâtre du Rond-Point »

Quelle merveilleuse vision de l’enfance, et d’un lieu le représentant, que celui du théâtreThéâtre de notre enfance et ses marionnettes à celui, devenu adulte, qui se produit devant nous.

Le théâtre, retranscription vivante du monde dans lequel on vit et dont les textes, au fil du temps et des saisons nous emportent dans un ailleurs. Un lieu enchanteur où les émotions éclosent. Porté par les mots, l’interaction des interprètes, le contemplateur de l’œuvre rit, pleure, s’émeut devant ce qui se joue devant lui.

Mais pour que la magie prenne vie, il faut un Artiste… Oui un Artiste avec un A majuscule, accompli, complet qui réussit à nous transporter vers cet univers.

Figure emblématique et charismatique du théâtre, Jean-Michel Ribes est, quel honneur pour moi de le recevoir sur Potins Enfantins, de ces Artistes.

Talentueux auteur dramatique et metteur en scène, il est de ceux qui laissera indéniablement une trace indélébile dans le futur.

Tout en respectant ce qui a été, il est continuellement dans l’après. Un veilleur attentif, précurseur de ce qui adviendra. Ce passionné fougueux s’appuie sur la prolifique source de jouvence qu’est la création.

Veillant à ne pas faire ronronner le théâtre, bousculant l'ordre établi, il tient à la transmission, mettant ainsi en avant de très nombreux auteurs.

Jean-Michel Ribes alterne à la fois le terrien et l’aérien. Le terrien entier, passionné, fier de ses convictions et engagements. L’aérien qui se laisse aller où bon lui semble, cède à la fantaisie, à l’imaginaire débridé et une création sans limite.

Peintre talentueux de l’univers théâtral, il y intègre à son art une panoplie de couleurs dont lui seul à la composition. Compositeur de brio, il y combine les partitions pour créer des œuvres uniques.

Auteur de plusieurs pièces et de nombreuses mises en scène, acteurs de télévision, cinéma, nominé des plus hautes récompenses, l’écrivain d’une trentaine d’ouvrages dont Mille et un morceaux, livre souvenirs écrite en 2015 aux éditions L’Iconoclaste, est et restera pour moi cet auteur, novateur, percutant,  que je regardais plus jeune avec l’émission Merci Bernard ou plus tard la série Palace.

Fin analyste de son prochain, il le croque avec humour, causticité dans Brèves de Comptoir ou Musée Haut, Musée Bas… Pour ne citer que cela …


A présent, enclenchons la machine à remonter le temps de Jean-Michel Ribes...

Voici donc messieurs et mesdames sous vos applaudissement le « Si l’enfance » de Monsieur Jean-Michel Ribes

(c) Jean-Michel Ribes /
 crédit photo : Giovanni Cittadini Cesi

Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM


Celui de l’Océan 

UN OBJET


Un stylo plume 

UN LIEU


Le Théâtre du Rond-Point

UN SOUVENIR


Mon premier, un carré de soleil sur le mur de ma chambre

UNE GOURMANDISE


Les guimauves

UN LIVRE


« Cent ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez

UNE MELODIE


N’importe laquelle tirée de l’oeuvre d'Offenbach

UNE COULEUR


Le bleu

UN REVE


 Je vole sous l'eau

QUELQUES MOTS :


Tout l’art n’est qu’enfance!

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. mai 17

Tags : Jean-Michel Ribes, théâtre du Rond-Pointthéâtre, Mille et un morceaux, L’Iconoclaste, Merci BernardPalaceBrèves de ComptoirMusée Haut, Musée Bas,
« Cent ans de solitude » de Gabriel Garcia Marquez, Offenbach

Si l'enfance... Francis Lalanne sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...


Sa particularité, être résolument différent…

Artiste inclassable, Francis Lalanne privilégie la liberté d'être, penser, aimer à tout le reste. 
Un doux rêveur, aventurier dans l’âme, intensément porté par l'autre. 


De Mont Marsan à l’Uruguay, en passant par Marseille, le Liban, le Pays basque ou le Béarn de ses origines, le chanteur est un enfant de la terre. Un amoureux passionné de cette planète malmenée et pour laquelle il se bat à travers ses engagement politiques.

Qu'importe le regard ou jugement de l'autre, il est libre...

Libre de ses choix, de sa façon de vivre, d’aimer ou pas.

Il réagit à l’affect, s'emporte, s'exalte et tel un troubadour lance les mots qui lui viennent comme des pierres précieuses. Un amoureux de la vie qui se laisse porter par de multiples sensations, émotions. A passion entière, pas du genre à privilégier la tiédeur des sentiments, Francis Lalanne est de ceux pour qui il est nécessaire d'attendre une réciprocité d’âme, de gestes.

Une âme sensible qui se sent proche des êtres en souffrance et dont les engagements auprès d’associations de droits de l’homme sont nombreux.

Chanteur reconnu et compositeur confirmé, son attrait pour les mots l'amène à endosser le rôle de comédien.
A la fois dans des courts et longs métrages mais aussi au théâtre n'hésitant pas à alterner pièces de Molière ou Shakespeare à celles d'auteurs contemporains comme Eric-Emmanuel Schmitt.

Bien éloigné de toute image, il mélange les cartes, combinant rôles sérieux sur scène à la parodie de lui-même au cinéma. On se rappellera du film Disco de Fabien Onteniente où il joue son propre rôle à un double en la personne de Francis Lalanux dans Astérix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier

Cette image médiatique, il la met en scène dans des émissions comme 60 jours et 60 nuits, Nice People, Danse avec les stars, Un dîner presque parfait à Fort Boyard...

Celui qui se revendique comme citoyen du monde et sensible au sort de la planète au point d'avoir fondé l’association Apassassa, vibre pour le collectif et l’échange à l’instar de son projet, financé grâce au Crowdfunding son Cyber Tour, d’aller à la rencontre d’artistes issus de minorités.

Un homme sans frontières ni idées préconçues qui à l’image de la musique se veut universelle. Point de rencontre avec l’autre, les autres, voyageur terrestre et de l’âme.

En 1985, il interpréta une chanson composée par son frère Jean-Félix Lalanne et incite à jamais dans les classiques de la chanson française « On se retrouvera ».

Plus qu’une simple chanson, un hymne à l’amour. 

Et ce sémillant ambassadeur des mots est aussi auteur d'innombrables romans et recueils de poésies dont les plus récents sortis aux éditions Fortuna : La fille imaginée et De mémoire amoureuse.

La fille imaginée
Francis Lalanne
Fortuna
9,90€


De mémoire amoureuse
Francis Lalanne
Fortuna
15€

En attendant, réjouissons nous de le retrouver ici, sur Potins Enfantins, et de nous offrir son « Si l’Enfance ».

Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM

La fleur d'oranger

UN OBJET

Une plume

UN LIEU

Un village d'Uruguay

UN SOUVENIR

La voix de ma mère me berçant

UNE GOURMANDISE

El dulce leche

UN LIVRE

La chanson des Gueux ( ndrl : de Jean Richepin)

UNE MELODIE

La Berceuse de Brahms

UNE COULEUR

Le Magenta

UN REVE

Voler

QUELQUES MOTS :

L'enfance est le commencement de la fin et la fin du commencement.

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. mai 17

Tags : Francis Lalanne, Mont MarsanUruguayMarseilleLibanPays basqueBéarn, la Terre, MolièreShakespeareEric-Emmanuel Schmitt, DiscoFabien OntenienteAstérix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier, 60 jours et 60 nuitsNice PeopleDanse avec les starsUn dîner presque parfait à Fort Boyard, association Apassassa, CrowdfundingCyber Tour, Jean-Félix Lalanne, On se retrouvera, éditions FortunaLa fille imaginéeDe mémoire amoureuse, el dulce leche, La chanson des Gueux, berceuse de Brahms, Jean Richepin.

Si l'enfance... Laurent Petitguillaume sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

Il y a ceux qui font et ceux qui sont…

Ceux qui font de grands sourires, et autres, et ceux qui ne forcent pas le trait et le sont réellement.

Laurent, il m’excusera cette familiarité, l'est.

Lorsque l'on aime la vie, on tente de la prendre comme on l'est, d’y apporter comme on le peut, une touche de douceur pour arranger l’ensemble... C'est le cas avec lui.

Lui, c'est Laurent Petitguillaume .

Ce garçon toujours souriant et à l’écoute des autres, que vous soyez dans la bulle médiatique ou non, apporte à ceux qui le côtoie un instant de joie.

Laurent Petitguillaume fait assurément partie de ces hommes simples, n’oubliant pas ses origines, d’où il vient et cette notoriété qui aurait pu, à l’instar d’autres, lui faire oublier d’où il vient.

Avec le temps, l’éternel jeune homme de la radio a su se faire un nom, un prénom, un visage auprès du grand public.

Homme de radio, il fit ses débuts en 1983 sur des petites radios avant d’animer, les gens de ma génération s’en souviennent encore, une émission sur Skyrock avec l’emblématique Supernana, puis de poursuivre sa carrière dans des grandes radios comme RTL, RFM ou France Bleu, il est aussi un habitué des programmes de télévision :  Que le meilleur gagne (France 2), Dance Machine (TF6), Côté Maison (France 3), Quelle galère (TF1), MCM news (MCM), Fort Boyard (France 2)...

Ce spécialiste de la variété est aussi le présentateur des tournées RFM Party80, Disco Park 80 et les Artistes des années 80. L’occasion pour lui d’être encore plus proche du grand public, de partager avec eux la passion des chansons des années 80 et de quelques artistes phares : Julie Pietri, Corinne Hermès, Eric Morena ou Herbert Léonard.

Scène toujours lorsqu’il joue au théâtre ou participe à des séries ou films.

L’actualité de Laurent Petitguillaume, c’est un livre publié chez Albin Michel avec Laurent Grandguillaume. Les deux Laurent, Petit et grand guillaume, conversent sur la politique, la nécessité de voter… Un livre de réflexion alors que nombreux sont les français lassés de la politique, partager entre l’abstention, le vote blanc lorsque ce n’est pas le vote de raison.

Cette conversation avec le député de Côte d’Or est un échange franc, instructif entre d’un côté le citoyen lambda et de l’autre un député. Un livre qui questionne aussi le politique sur sa personne, son rôle alors que les électeurs tendent à prendre leur distance lorsque ce n’est pas à devenir de plus en plus distant avec ceux qui sont élus.

Un sujet forcément d’actualité, entre présidentielle et législatives. En attendant, plongeon en enfance avec l’attachant Laurent Petitguillaume.

(c) Kris Parenti / Albin Michel

Laurent Petitguillaume
Laurent Grandguillaume
Je vote ou Pas ?
Albin Michel
12,90€

Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM


Je n’ai pas de parfum lié à l’enfance plutôt des odeurs , par exemple , et c’est loin d’être aromatique, l’odeur des banquettes en cuir d’une voiture, il faut dire que ma mère et mon beau père étaient tous les deux chauffeurs de Taxi, j’ai passé beaucoup beaucoup de temps dans une voiture et parfois, petit, ma mère m’emmener travailler avec elle, j’étais « planqué » devant à ses cotés ….

UN OBJET


Un jouet , c’est ce qui me vient a l’esprit , j’ai mis beaucoup de temps à me séparer de mon château fort et de mes petits soldats

UN LIEU


L’Ile de Noirmoutier mes vacances préférées d’enfance, j’y allais tous les ans un mois rejoindre mes grands parents qui vendaient des gaufres et des crêpes à l’entrée d’un camping

UN SOUVENIR


La piste aux étoiles en noir et blanc grâce à la seule voisine qui avait la télé quand j’étais petit ….

UNE GOURMANDISE


Evidement une gaufre, faites maison, ma grand mère, ma grande perte, ma mère ( après le Taxi), mon père, mon frère Thomas en ont fait leur métier.

UN LIVRE


Pour l’enfance ce serait Pif et le Journal de Mickey, plus tard je crois que le premier livre qui m’ait vraiment touché c’est Le rêve de Zola.

UNE MELODIE


 Mon premier 45 tours perso , le générique de l’Ours Colargol.

UNE COULEUR


Le bleu toujours le bleu ….. 

UN REVE


Devenir Trapéziste … finalement j’y suis presque arrivé dans mes différentes activités il faut apprendre a ne pas perdre l'équilibre.

QUELQUES MOTS :

Enfance de fils unique, pendant longtemps, avec des parents très occupés, donc une solitude remplie d’occupations, sans ennui.

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. mai 17

Tags : Laurent Petitguillaume, radio, SkyrockSupernana, radiosRTL, RFMFrance BleutélévisionQue le meilleur gagne, France 2, Dance Machine, TF6, Côté Maison, France 3, Quelle galère, TF1, MCM news, MCM, Fort Boyard, RFM Party80Disco Park 80Artistes des années 80Julie PietriCorinne HermèsEric MorenaHerbert Léonard, Albin MichelLaurent Grandguillaume, député de Côte d’Or, Taxi, château fort, petits soldats.,L’Ile de Noirmoutier, gaufres, crêpes, camping, La piste aux étoiles, PifJournal de Mickey, Le rêve de Zolal’Ours Colargol, trapeziste

Si l'enfance... Gwendoline Hamon sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

«  La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de Dieu »
Jean Anouilh (Becket ou l’honneur de Dieu)
Citer cet illustre dramaturge et choisir cette citation sur la beauté, ou la croyance en Dieu pour certains, veillons à contenter tout le monde, n’est pas anodin pour évoquer notre nouvelle invitée : Gwendoline Hamon.
(c) AS Talents

D’un côté parce que cet auteur n’est autre que le grand-père de notre invitée et d’un autre car la beauté est à juste titre représentée ici.
Beauté de cette actrice que les spectateurs suivent dans la série Cassandre sur France 3, beauté par l’ouverture d’esprit qui est la sienne, et enfin par ce mélange  entre l’Afrique, le Sénégal, et l’Europe, France et Suisse, qui a bercé son enfance.
Le souvenir de Gwendoline Hamon est tout aussi beau… Il y a bien sur son regard, un regard ensorcelant, intense mais aussi curieux, tendre.
Des yeux verts intenses qui vous fixent, semblent vous interroger, cherchent à comprendre et en savoir un peu plus sur vous.
Il y a cette attention qu’elle vous porte, attentionnée, prête à entamer la discussion.
Enfin, toujours sur la beauté, il y aussi son attitude. Sa façon de se mouvoir, de séduire tout en restant simple, de charmer sans jouer un rôle.
Gwendoline Hamon est une touche à tout. Une femme libre, enjouée et qui mène sa carrière avec une curiosité toute particulière.
Actrice touche à tout, on l’a principalement vu dans d’innombrables séries et feuilletons plébiscités par le public : Les Cordier juge et flics, Julie Lescaut, Un gars, une fille, Navarro ou encore Père et Maire. Il y aussi le cinéma mais plus encore le théâtre.
Que de logique à cela … Comment aurait-elle pu faire autrement avec un grand-père illustre et une grand-mère actrice elle même. De cette enfance bercée par le théâtre et ses figures célèbres qui se succédaient pour saluer l’illustre couple, elle est devenue au fil du temps l’une des leurs. Non plus la petite fille Anouilh mais tout simplement ELLE. La femme, l’actrice, qui interpréta au théâtre des œuvres de son illustre grand-père ou d’autres auteurs connus : Marcel Achard, Sacha Guitry ou René de Obaldia, qui fut dirigée par des metteurs en scène célèbres Bernard Murat, Jean-claude Brialy ou Pierre Mondy. Sans parler de cette expérience qu’elle rajouta à son arc en tant que metteur en scène.
Gwendoline Hamon va là où son cœur l’appelle. Hostile aux étiquettes, elle alterne à son métier d’autres occupations comme lorsqu’elle fut présentatrice sur les chaines M6 et Téva, chroniqueuse radio dans l’émission de Laurent Ruquier sur Europe 1 ou écrivaine…
Il y a quelques années maintenant, elle écrivit un bouleversant roman : Les dieux sont vaches (Jean-Claude Lattès). Un roman comme un hymne à la relation mère-fille. A l’origine de ce livre, la disparition d’une mère aimée et ce besoin de mettre sur papier ses cris intériorisés et autres souffrances enfouies.


Gwendoline Hamon
Les dieux sont vaches
JCLattès
18€
Un roman qui alterne les émotions, passant de la tristesse à la joie, des doutes à la confiance. On ne comble jamais l’absence de l’être aimé, du vide de sa disparition et malgré cela, on compose, on tente de combler le vide.
De Gwendoline Hamon, il y a la fois de cette mère fragile et forte à la fois, cette grand-mère charismatique et bien entendu d’elle qui, pour se libérer de cette composante très féminine, a eu le besoin nécessaire de s’éloigner, se détacher de ces modèles.
Vivre intensément, passionnément, est sa façon d’être. Se mouvoir avec grâce pour faire de chaque jour nouveau, une nouvelle histoire à écrire. Et rajouter comme dernière touche, marque de fabrique des gens qui aiment la vie, l’humour.
Ce portrait à commencé par une citation de son grand-père et nous terminons tout aussi logiquement par une autre pour conclure :
« C’est dans le souvenir que les choses prennent leur vraie place » (Ne réveillez pas Madame)
Alors laissons place au souvenir, ses souvenirs et qu’elle soit remerciée pour ce si beau « Si l’enfance ».
Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM

L'odeur de l'herbe fraichement coupée me ramène dans la joie de l' enfance dans la seconde où je la sens.

UN OBJET

Je crois que mon premier sac US a cristallisé le début de ce que je croyais être "l'indépendance" en me donnant des airs d'adolescente libre.

UN LIEU

L'île de Gorée au Sénégal où ma soeur et moi passions seules nos journées à pêcher  les poissons au bout de l'embarcadère.

UN SOUVENIR

Encore de la pêche! Mais cette fois-ci aux escargots, l'été, près du chalet de mes grands-parents en Suisse à Villard sur Ollon et la pêche aux étrilles et aux couteaux sur la plage du cap ferret. Toujours la liberté...

UNE GOURMANDISE

Les Cannelets de chez Frédélian de mon enfance et le lait concentré sucré.

UN LIVRE

 Les BD Aggie et Lili et plus tard le comte de Montecristo.


UNE MELODIE

" Ne pleure pas Jeannette" chanson du moyen âge tristissime que me chantait ma grand-mère et "une chanson douce" de Salvador.

UNE COULEUR

Le bleu pour sa douceur, sa joie et sa force implacable.

UN REVE

Je rêvais, petite, que tous les gens aimés, familles, amis proches et connaissances admirés ou désirés vivent tous ensemble comme dans le village d'Asterix pour y couler des jours heureux. Nous nous serions reproduit entre personnes bienveillantes et rien n'aurait jamais pu arriver de sale, de dangereux ou de triste! J'ai bien évidemment changé en grandissant! Dommage,  une enfance équilibrée ne peut passer que par la naïveté.


ENFIN, si vous le souhaitez … QUELQUES MOTS :


L'insouciance des petits est un cadeau magique et protecteur pour grandir dans la plénitude, c'est une liberté immense de se l'octroyer de temps en temps, une fois que le temps de l'âge a fait son travail.

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. avril 17

Tags : Gwendoline Hamon, Jean Anouilh, Cassandre, France 3, Afrique, Sénégal, Europe, France, Suisse, Les Cordier juge et flicsJulie LescautUn gars, une filleNavarro, séries, feuilletons, cinéma, théâtre, Marcel AchardSacha GuitryRené de ObaldiaBernard MuratJean-claude BrialyPierre Mondy, M6Téva, Laurent Ruquier, Europe 1, Les dieux sont vachesJean-Claude Lattès, Becket ou l’honneur de Dieu,Ne réveillez pas Madame, L'île de Gorée,Villard sur Ollon, Cap Ferret, Cannelets, chez Frédélian, BD Aggie et Lili, le Comte de Montecristo, Ne pleure pas Jeannette, Moyen âge, Une chanson douce, Henri Salvador, Astérix

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud