C'est dans Potins Enfantins !



Si l'enfance... Gwendoline Hamon sur Potins Enfantins !

Si l'enfance...

«  La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de Dieu »
Jean Anouilh (Becket ou l’honneur de Dieu)
Citer cet illustre dramaturge et choisir cette citation sur la beauté, ou la croyance en Dieu pour certains, veillons à contenter tout le monde, n’est pas anodin pour évoquer notre nouvelle invitée : Gwendoline Hamon.
(c) AS Talents

D’un côté parce que cet auteur n’est autre que le grand-père de notre invitée et d’un autre car la beauté est à juste titre représentée ici.
Beauté de cette actrice que les spectateurs suivent dans la série Cassandre sur France 3, beauté par l’ouverture d’esprit qui est la sienne, et enfin par ce mélange  entre l’Afrique, le Sénégal, et l’Europe, France et Suisse, qui a bercé son enfance.
Le souvenir de Gwendoline Hamon est tout aussi beau… Il y a bien sur son regard, un regard ensorcelant, intense mais aussi curieux, tendre.
Des yeux verts intenses qui vous fixent, semblent vous interroger, cherchent à comprendre et en savoir un peu plus sur vous.
Il y a cette attention qu’elle vous porte, attentionnée, prête à entamer la discussion.
Enfin, toujours sur la beauté, il y aussi son attitude. Sa façon de se mouvoir, de séduire tout en restant simple, de charmer sans jouer un rôle.
Gwendoline Hamon est une touche à tout. Une femme libre, enjouée et qui mène sa carrière avec une curiosité toute particulière.
Actrice touche à tout, on l’a principalement vu dans d’innombrables séries et feuilletons plébiscités par le public : Les Cordier juge et flics, Julie Lescaut, Un gars, une fille, Navarro ou encore Père et Maire. Il y aussi le cinéma mais plus encore le théâtre.
Que de logique à cela … Comment aurait-elle pu faire autrement avec un grand-père illustre et une grand-mère actrice elle même. De cette enfance bercée par le théâtre et ses figures célèbres qui se succédaient pour saluer l’illustre couple, elle est devenue au fil du temps l’une des leurs. Non plus la petite fille Anouilh mais tout simplement ELLE. La femme, l’actrice, qui interpréta au théâtre des œuvres de son illustre grand-père ou d’autres auteurs connus : Marcel Achard, Sacha Guitry ou René de Obaldia, qui fut dirigée par des metteurs en scène célèbres Bernard Murat, Jean-claude Brialy ou Pierre Mondy. Sans parler de cette expérience qu’elle rajouta à son arc en tant que metteur en scène.
Gwendoline Hamon va là où son cœur l’appelle. Hostile aux étiquettes, elle alterne à son métier d’autres occupations comme lorsqu’elle fut présentatrice sur les chaines M6 et Téva, chroniqueuse radio dans l’émission de Laurent Ruquier sur Europe 1 ou écrivaine…
Il y a quelques années maintenant, elle écrivit un bouleversant roman : Les dieux sont vaches (Jean-Claude Lattès). Un roman comme un hymne à la relation mère-fille. A l’origine de ce livre, la disparition d’une mère aimée et ce besoin de mettre sur papier ses cris intériorisés et autres souffrances enfouies.


Gwendoline Hamon
Les dieux sont vaches
JCLattès
18€
Un roman qui alterne les émotions, passant de la tristesse à la joie, des doutes à la confiance. On ne comble jamais l’absence de l’être aimé, du vide de sa disparition et malgré cela, on compose, on tente de combler le vide.
De Gwendoline Hamon, il y a la fois de cette mère fragile et forte à la fois, cette grand-mère charismatique et bien entendu d’elle qui, pour se libérer de cette composante très féminine, a eu le besoin nécessaire de s’éloigner, se détacher de ces modèles.
Vivre intensément, passionnément, est sa façon d’être. Se mouvoir avec grâce pour faire de chaque jour nouveau, une nouvelle histoire à écrire. Et rajouter comme dernière touche, marque de fabrique des gens qui aiment la vie, l’humour.
Ce portrait à commencé par une citation de son grand-père et nous terminons tout aussi logiquement par une autre pour conclure :
« C’est dans le souvenir que les choses prennent leur vraie place » (Ne réveillez pas Madame)
Alors laissons place au souvenir, ses souvenirs et qu’elle soit remerciée pour ce si beau « Si l’enfance ».
Pour vous, si l’enfance est ou était :

UN PARFUM

L'odeur de l'herbe fraichement coupée me ramène dans la joie de l' enfance dans la seconde où je la sens.

UN OBJET

Je crois que mon premier sac US a cristallisé le début de ce que je croyais être "l'indépendance" en me donnant des airs d'adolescente libre.

UN LIEU

L'île de Gorée au Sénégal où ma soeur et moi passions seules nos journées à pêcher  les poissons au bout de l'embarcadère.

UN SOUVENIR

Encore de la pêche! Mais cette fois-ci aux escargots, l'été, près du chalet de mes grands-parents en Suisse à Villard sur Ollon et la pêche aux étrilles et aux couteaux sur la plage du cap ferret. Toujours la liberté...

UNE GOURMANDISE

Les Cannelets de chez Frédélian de mon enfance et le lait concentré sucré.

UN LIVRE

 Les BD Aggie et Lili et plus tard le comte de Montecristo.


UNE MELODIE

" Ne pleure pas Jeannette" chanson du moyen âge tristissime que me chantait ma grand-mère et "une chanson douce" de Salvador.

UNE COULEUR

Le bleu pour sa douceur, sa joie et sa force implacable.

UN REVE

Je rêvais, petite, que tous les gens aimés, familles, amis proches et connaissances admirés ou désirés vivent tous ensemble comme dans le village d'Asterix pour y couler des jours heureux. Nous nous serions reproduit entre personnes bienveillantes et rien n'aurait jamais pu arriver de sale, de dangereux ou de triste! J'ai bien évidemment changé en grandissant! Dommage,  une enfance équilibrée ne peut passer que par la naïveté.


ENFIN, si vous le souhaitez … QUELQUES MOTS :


L'insouciance des petits est un cadeau magique et protecteur pour grandir dans la plénitude, c'est une liberté immense de se l'octroyer de temps en temps, une fois que le temps de l'âge a fait son travail.

(c) Potins Enfantins/Pierre Sinanian. avril 17

Tags : Gwendoline Hamon, Jean Anouilh, Cassandre, France 3, Afrique, Sénégal, Europe, France, Suisse, Les Cordier juge et flicsJulie LescautUn gars, une filleNavarro, séries, feuilletons, cinéma, théâtre, Marcel AchardSacha GuitryRené de ObaldiaBernard MuratJean-claude BrialyPierre Mondy, M6Téva, Laurent Ruquier, Europe 1, Les dieux sont vachesJean-Claude Lattès, Becket ou l’honneur de Dieu,Ne réveillez pas Madame, L'île de Gorée,Villard sur Ollon, Cap Ferret, Cannelets, chez Frédélian, BD Aggie et Lili, le Comte de Montecristo, Ne pleure pas Jeannette, Moyen âge, Une chanson douce, Henri Salvador, Astérix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Potins Enfantins : Les derniers articles !

Translate

Potins Enfantins visitors (installé le 26/02)

Flag Counter

En ce moment... Dans le monde

Vous regardez Potins Enfantins

free counters

Pages vues par pays du 16/02 (15h) au 23/04 (14h)

  • Norvège
  • France
  • Royaume Uni
  • Etats-Unis
  • Allemagne
  • Belgique
  • Irlande
  • Espagne
  • Suisse
  • Corée du Sud